Le B-A BA de l’EFT


L’EFT est une technique de libération émotionnelle à base de méridiens et d'acupressure époustouflante.



Développée par l'américain Gary Craig en 1993, l'EFT (Emotionnal freedom technique ou technique de libération émotionnelle) connaît de plus en plus de succès. Le but ? Déprogrammer les émotions négatives ancrées. 


Cette une thérapie brève par acupressure vise à traiter les blocages émotionnels et ce grâce à la stimulation de méridiens d'acupuncture avec les doigts. Ce process est accompagné de phrases négatives et positives à répéter avec le thérapeute. Bien entendu, d’autres techniques y sont associées. Comme la routine énergétique, le test musculaire, le coffre-fort, le film...


Cette méthode de relaxation, de gestion du stress et de l'anxiété, agit directement sur le système nerveux autonome, et peut s'utiliser seule en cas de crise d'angoisse ou de contrariété. 


L'EFT est aussi utile en cas de manque de confiance en soi (difficulté à parler en public, manque d'estime de soi, jalousie excessive), de phobies, de troubles alimentaires, d'addictions (sexe, drogue, tabac, alcool) de problèmes de fertilité, de troubles du sommeil, ou pour développer ses performances voir même l'abondance.


Pour les enfants, l'EFT peut aider à traiter les troubles d'apprentissage les terreurs nocturnes et les phobies scolaires. Cela fonctionne très bien sur eux grâce à un nounours qui décomplexe la technique.


En revanche, il est déconseillé aux personnes atteintes de schizophrénie, trouble bipolaire ou psychose maniacodépressive, dépression sévère persistante, troubles de personnalité limite ou borderline de consulter. Ces troubles doivent être traités par un psychiatre. La discipline est à cet effet reconnue comme traitement de première intention aux États-Unis.


La première séance permet de fixer les objectifs à atteindre, de connaître l’histoire de la personne, d'identifier l'origine de sa problématique. Ensuite, le patient est guidé pour qu'il fixe son attention sur ses émotions négatives tout en stimulant les méridiens. Au cours de plusieurs séquences, qu’on appelle des rondes, on répète des affirmations en rapport avec le problème à traiter.


À l'issue de cette première séance, la personne, disposant d'instructions, peut poursuivre le travail chez elle. Le but étant d’utiliser la méthode dès lors qu’on en éprouve le besoin.



20 vues

© 2023 by Norah Horowitz, Ph.D. Proudly created with Wix.com